Greffe de cheveux FUE

La technique reine, aboutissement de toute l'évolution de la greffe de cheveux, est la greffe par extraction folliculaire (FUE).

En pratique

Une intervention doit être minutieusement préparée. La première consultation permet de choisir entre les différentes options stratégiques..

perte de cheveux chez les femmes

La perte de cheveux chez la femme est souvent mal connue, mal appréhendée et par conséquent, mal traitée par les praticiens.

tout savoir sur la vie de vos cheveux

Chaque être humain est doté dès sa naissance d’un capital capillaire composé de 70 000 à 150 000 cheveux.

Durant sa vie, le cheveu traverse 3 phases dont la durée varie selon l'âge et la région du corps concernée. Pour mieux le connaître, il est important de connaître les étapes de sa vie.

LA PHASE ANAGÈNE

Elle correspond à la croissance du cheveu. Le cheveu débute sa formation et croît, par une division des cellules du follicule pileux, à raison d´1 cm par mois. Cette première étape dure entre 2 et 7 ans. Plus la phase de croissance est longue, plus le cheveu tend à s'allonger.

LA PHASE CATAGÈNE

Elle se poursuit sur une vingtaine de jours, durant lesquels la pousse du cheveu régresse. Seule une petite partie de follicules pileux se situe dans cette phase. Les cellules du follicule, stoppant leur division, le follicule pileux se rétrécit et est progressivement poussé vers l'épiderme.

LA PHASE TÉLOGÈNE

Elle aboutit à la mort du cheveu. Pendant environ 3 mois, le cheveu est expulsé par un nouveau venu et finit par tomber. C’est le point de départ d’un nouveau cycle pilaire.

Une chevelure en bonne santé se compose pour 85% de cheveu en phase anagène, de 2% en phase tellogène et plus de 10% de cheveux en fin de vie.

Nos follicules pileux sont programmés pour effectuer, au cours de leur vie, entre 25 et 30 cycles pilaires d’une durée de 2 à 5 ans chacun.

Pour des raisons hormonales, génétiques ou physiologiques, le cycle peut se dérégler, s’accélérer et entraîner une chute plus rapide des cheveux.

Prix greffe de cheveux - Technique FUE

Nombre de greffons Prix forfaitaire Nombre de séances (*) prix du greffon durée minimale de séjour
500-1000
2100 €
1
2,10 €
2 nuitées
1000-1500
2400 €
1
1,60 €
2 nuitées
1500-2000
2700 €
1
1,35 €
2 nuitées
2000-2500
3000 €
2
1,20 €
3 nuitées
2500-3000
3300 €
2
1,10 €
3 nuitées
3000-3500
3600 €
2
1,03 €
3 nuitées
3500-4000
3900 €
2
0,98 €
3 nuitées
Barbe
1900 €
1
2 nuitées
(*) Durée de chaque séance de 5 à 7 heures
Contact
Devis

Cause de la chute des cheveux

La chute de cheveu peut-être révélatrice d’une cause médicale qu’il est impératif de dépister !

L’alopécie, terme médical qui définit la perte de cheveux accidentelle et prématurée totale ou partielle, apparaît en moyenne entre 20 et 35 ans. Elle peut-être plus tardive. La calvitie en est son développement ultime.

Vers 50 ans, la chute de cheveux touche environ 50% des hommes et sa fréquence ne cesse d´augmenter avec l'âge. Si ce phénomène est la frayeur de la majorité des hommes, la calvitie peut toucher les femmes, notamment après une grossesse.

Plusieurs causes peuvent être responsables de cette soudaine chute capillaire :

Dans 90% des cas, l’alopécie est d’origine héréditaire et hormonale, souvent associée à un excès de sébum. C’est que l’on nomme l’alopécie androgénétique, la chute de cheveux dépendant de l’action des hormones mâles (androgènes) sur les racines.

En effet, la prédisposition à la perte des cheveux est héréditaire. Elle détermine la façon dont les follicules pileux réagissent aux hormones masculines. Le principal androgène, la testostérone, sera transformé par une enzyme appelée 5 alpha-réductase type II en dihydrotestostérone (DHT). Dans les zones sensibles, telles les tempes, le vertex, la DHT agit sur le follicule pileux en raccourcissant la phase de croissance du cheveu. Finalement, dans ces zones, il ne restera plus que des cheveux très fins. A terme, la pousse de cheveu cessera de manière définitive.

Un stress, une angoisse répétée, un choc affectif, un sommeil perturbé ou une maladie infectieuse… Tous ces états peuvent également contribuer à la perte de cheveu.

Corrélée à un déséquilibre alimentaire et/ou à des carences en acides aminés, la calvitie peut faire son entrée encore plus tôt.

Prix greffe de cheveux - Technique FUT (de la bandelette)

Nombre de greffons Prix forfaitaire Nombre de séances (*) prix du greffon durée minimale de séjour
500-1000
1700 €
1
1,70 €
2 nuitées
1000-1500
2000 €
1
1,33 €
2 nuitées
1500-2000
2300 €
1
1,15 €
2 nuitées
2000-2500
2600 €
2
1.04 €
3 nuitées
2500-3000
2900 €
2
0.97 €
3 nuitées
3000-3500
3200 €
2
0.91 €
3 nuitées
3500-4000
3500 €
2
0.88 €
3 nuitées
4000-4500
3900 €
3
0.87 €
3 nuitées
4500-5000
4200 €
3
0.84 € €
3 nuitées
5000-5500
4500 €
3
0.82 €
3 nuitées
5500-6000
4800 €
3
0.79 €
3 nuitées
(*) Durée de chaque séance de 5 à 7 heures

Conseils pour retarder la chute des cheveux

Chute de cheveux

La chute de cheveux peut-être combattue si le sujet adopte une hygiène de vie et une alimentation irréprochables.

Voici en détail les 6 conseils à suivre…

UNE ALIMENTATION ÉQUILIBRÉE

Pour avoir des cheveux en bonne santé, il est impératif d’apprendre à bien les nourrir :

- Les graisses saturées sont à bannir de votre alimentation quotidienne, - Les protéines, le zinc, le fer et les vitamines B sont essentiels, - La viande rouge (acides aminés), la levure de bière (vitamine B), l’huile de pépins de raisins (vitamine E), les céréales, les oligo-éléments (zinc, sélénium...) sont des éléments indispensables, - Le jaune d’œuf et les lentilles : sont en tête du régime idéal pour les cheveux.

Si vous ne parvenez pas à un équilibre, optez pour la prise de compléments alimentaires. Même s’ils n’ont pas pour fonction de ralentir la chute des cheveux, ils peuvent néanmoins les fortifier.

UNE BONNE HYGIÈNE

Pour garder des cheveux en bonne santé, bichonnez-les au maximum. Si vos cheveux ont tendance à graisser, lavez les fréquemment car l’excès de sébum les asphyxie.

Pour ne pas les abîmer, choisissez un shampoing très doux. De plus, évitez d’utiliser un sèche-cheveux trop chaud qui les rend extrêmement cassants. Enfin, limitez, au maximum, les brushings et pensez à appliquer une fois par semaine au minimum un masque soin sur vos cheveux.

HALTE AU STRESS

Le stress est un élément extrêmement nocif pour vos cheveux mais également pour l’organisme en général. A terme, les stress conduit à affiner le cheveu et contribue à sa perte.

Si vous ne parvenez pas à maîtriser vos émotions, optez pour une cure de magnésium qui vous aidera à vous détendre.

ARRÊT DU TABAC

Les effets pervers du tabac se ressentent même sur votre chevelure en diminuant l’élasticité des vaisseaux sanguins. Le tabac réduit donc le flux sanguin qui circule vers les racines de vos cheveux.

Si vous n’aviez pas encore trouvé la bonne raison pour arrêter de fumer, pensez donc à celle-ci.

FAIRE DU SPORT

Vous pensez à tort que la pratique régulière d’un sport n’abîme vos cheveux. Bien au contraire ! De par les efforts qu’il requiert, le sport aide l’organisme à éliminer les toxines et l’excès de sébum. Après avoir transpiré, rincez abondamment vos cheveux.

PROTÉGEZ VOS CHEVEUX CONTRE LES UV

Lorsque vous vous exposez au soleil, appliquez sur vos cheveux un corps gras pour diminuer les effets indésirables des ultra-violets. Après le bain, frictionnez vos cheveux à l’aide d’une lotion réparatrice.

Les médicaments contre la chute des cheveux

Chute de cheveux

La chute des cheveux n’est pas une fatalité ! Selon la cause de votre calvitie, des médicaments peuvent ralentir sa chute. Cependant, il ne faut pas s’attendre pour autant à des miracles du jour au lendemain !

Avant de vous alarmer, consultez votre médecin généraliste ou un dermatologue. La nature de la chute de cheveux déterminera le choix du traitement. Ces médicaments sont exclusivement disponibles en pharmacies. Leur arrêt entraînerait la disparition progressive des bénéfices observés.

MINOXIDIL

Les traitements les plus utilisés sont ceux à base de MINOXIDIL, conçu au départ pour combattre l’hypertension artérielle. MINOXIDIL est utilisé dans le traitement des chutes de cheveux androgénétiques, d'origine hormonale, chez l'homme de 18 à 45 ans.

Il ralentit non seulement leur chute et peut engendrer une nouvelle repousse du cheveu en dilatant les vaisseaux sanguins superficiels de la tête. Il existe sous forme de lotion, qu’il faut simplement appliquer en petite quantité (1ml) deux fois par jour sur le cuir chevelu sain et propre ou par voie orale sous forme de comprimés. Le MINOXIDIL existe en deux concentrations différentes : à 2% et 5%. Suivez bien les prescriptions de votre médecin car les effets secondaires de ces traitements peuvent être relativement gênants.

PROPECIA

En 1998, le MINOXIDIL découvre en PROPECIA un concurrent redoutable qui agit directement en bloquant le fonctionnement d’une enzyme.

PROPECIA lutte contre la calvitie d'origine hormonale chez l'homme. Composé de finastéride, ce traitement était autrefois utilisé dans le cas de cancer de la prostate. En bloquant la transformation périphérique de la testostérone, PROPECIA stabilise l’avancée de la calvitie. PROPECIA n’est délivrable que sur ordonnance et requiert la prise d’un comprimé par jour par voie orale.

Chirurgie esthétique, Greffe et micro-greffe de cheveux

les médicaments existants ont leurs limites pour lutter contre la calvitie !

Le recours à la chirurgie esthétique peut, dans certains cas, devenir la solution la plus efficace et la moins contraignante. Les techniques ont considérablement évoluées ces dernières années. On est bien loin des perruques faites à partir de « cheveux de paille ».

Cependant, la chirurgie esthétique n’étant pas prise en charge par la sécurité sociale, représente un coût élevé. N’hésitez pas à consulter l’avis de plusieurs chirurgiens, les prix variant très sensiblement de l’un à l’autre.

Plusieurs types de greffes sont envisageables selon l’avancée de la calvitie avec la reine la greffe de cheveux FUE

LA GREFFE

Cette technique est utilisée dans 80% des cas. Il s’agit de prélever des morceaux de peau contenant des cheveux, par exemple dans la nuque, et de les implanter sur la zone souffrant de calvitie. L’intervention se fait par une simple anesthésie locale et ne dure que 2 ou 3 heures. Elle est totalement indolore et les complications extrêmement rares. Les cheveux étant naturels, vous n’aurez besoin de subir aucun traitement. De plus, la repousse étant progressive, elle ne choque pas l’entourage. Le seul inconvénient, son coût.

Tarifs : en moyenne entre 2100 et 4000 €

TECHNIQUE DES LAMBEAUX

Sous anesthésie locale, le chirurgien découpe et colle une bade de cuir chevelu sur la partie chauve. Le tout est ensuite suturé. Le résultat est très rapidement visible.

Tarifs : de 1700 à 4800 €

LA RÉDUCTION DE TONSURE

Cette technique supprime la partie chauve. Elle se pratique sous anesthésie locale et vise à décoller puis à suturer deux morceaux du cuir chevelu l’un à l’autre. Elle demeure la plus simple à pratiquer et surtout la plus rapide.